mardi 13 octobre 2015

That Deaf Guy

That Deaf Guy est un webcomics qui nous dévoile des moments choisis de la vie d'un père américain sourd. Un peu de détente bienvenue, et qui touche souvent juste...

lundi 5 octobre 2015

Repository Applets

Reprenons cette rubrique avec ce site anglophone à vocation pédagogique. Repository Applets présente des applets Java, permettant via des simulations d'explorer de manière interactive la théorie des couleurs, la perspective et les changements de coordonnées, les textures. On ne s'en sert pas tous les jours, certes, mais cela peut être utile à garder sous la main...

vendredi 28 août 2015

À propos de Wikipédia...

Un article a été publié sur Thot/Cursus, dans le cadre d'un dossier plus large sur l'« encyclopédisme ».

Il se trouve que j'ai eu le plaisir d'être interviewé pour l'un des articles de ce dossier (article réservé aux abonnés), consacré à l'utilisation de Wikipédia dans l'enseignement supérieur mais ce n'est pas à ce titre que j'écris ici.

Ne parvenant pas à poster mon (peut-être trop long !) commentaire à la fin d'un autre article, en accès libre celui-ci, s'interrogeant sur la possibilité d'une réelle neutralité pour Wikipédia, je dépoussière ce blog avec ma réponse ; la voici, in extenso ou, comme on écrit sur Wikipédia, ''in extenso'' :

Il y a quelques erreurs dans cet article...

Les "sysops" ne forment pas un comité éditorial. Ils disposent d'outils, leur permettant entre autres effectivement de protéger une page en écriture, ou de la supprimer ; mais ils n'ont le droit de le faire qu'en appliquant les règles édictées par la communauté.

Ce sont à la base des contributeurs comme les autres, ni plus ni moins anonymes, ni plus ni moins connus. Ils sont élus, sur la base du volontariat, par la communauté dont ils émanent -et cette communauté peut fort bien décider de retirer leur statut s'ils dérogent aux règles qu'elle a établies.

Il s'ensuit qu'en cas de litige éditorial, l'avis d'un administrateur ne vaut ni plus ni moins que celui de n'importe quel autre contributeur. Les débats sur l'admissibilité d'un article peuvent être lancés par tout un chacun, administrateur ou non, contributeur identifié par un pseudonyme, son nom réel ou bien son adresse IP de connexion. ces débats peuvent être conclus par tout un chacun. La suppression finale éventuelle de la page est effectivement du ressort d'un administrateur, mais il ne doit suivre que les recommandations formulées par le contributeur qui prend la décision de clore le débat, dans un sens ou un autre.

Le Comité d'Arbitrage n'est pas constitué de 12 volontaires élus pour un ou deux ans. Il n'y a pas de limite supérieure au nombre d'arbitres, mais il faut au moins 3 arbitres pour un arbitrage. Et ils sont élus, encore une fois par la communauté, pour des mandats de 6 mois renouvelables. Ce « CAr » n'a pas vocation à traiter les différends entre administrateurs, mais entre n'importe quels contributeurs. Il ne se prononce par sur des questions éditoriales, mais il est saisi quand, sur une durée assez longue, des contributeurs sont en conflit. Il ne se prononce alors pas sur les questions éditoriales (qualité des sources, notoriété...), mais sur le respect des règles de fonctionnement du projet, celles qui gèrent les relations que doivent avoir les contributeurs entre eux.

De plus, fort heureusement, il n'y a pas que les sysops qui surveillent avec vigilance ce qui se passe dans les articles ! Tout un chacun, avec un compte enregistré ou non (le fait d'avoir un compte facilite le processus), peut intervenir pour corriger une erreur, ou bien demander à un sysop la suppression d'une page.

La baisse du nombre de contributeurs, réelle si on ne considère que la Wikipédia anglophone, est grandement à nuancer. En effet, l'anglais est de facto une sorte de lingua franca de l'internet. On constate plutôt une redistribution des contributeurs: ceux qui, en raison du faible développement de la wikipédia dans leur(s) langue(s) natale(s), contribuaient sur la wikipédia anglophone, se redéploient maintenant sur des wikipédias moins développées, traduisant d'ailleurs souvent les articles en anglais dans leur langue natale, ou bien sur d'autres projets comme Wikimedia Commons ou Wikisource.

Cependant, à part ces quelques remarques sur le fonctionnement du projet, je souscris à la conclusion de l'article. Actuellement, Wikipédia est devenue incontournable. Même si on l'interdit, c'est inefficace car de toute manières, les élèves et étudiants vont s'en servir. Autant s'en servir aussi en tant qu'enseignant: c'est un outil très riche pour sensibiliser à la lecture critique, notamment via l'exigence du recours systématique aux sources (ce qui amène à s'interroger sur leur pertinence, leur point de vue...), mais aussi grâce à la comparaison, souvent possible, avec les articles sur le même sujet dans les autres versions linguistiques.

Wikipédia n'est pas une source -je ne connais aucun Wikipédien un tant soit peu chevronné qui le prétende. Tout comme une encyclopédie plus traditionnelle n'en est pas une, du reste. Ce sont des points d'entrée, pour se faire une idée générale d'un sujet. Si on veut vraiment creuser un sujet, il faut s'adresser directement aux sources, aux auteurs de référence. Du point de vue de l'enseignant, Wikipédia, en explicitant ce mécanisme de rédaction d'après les sources, qui découle directement de cette fameuse « neutralité de point de vue » annoncée comme un des principes fondateurs du projet, est un très bon outil pour sensibiliser les élèves à la lecture critique non seulement de Wikipédia, mais aussi, par ricochet, des media auxquels sont confrontés les jeunes (et moins jeunes!) et ainsi en faire des citoyens avertis.

jeudi 8 janvier 2015

Je n'aime pas Charlie Hebdo

Quelques mots en vrac. Je ne relirai pas, il est trop tard pour ça...

En général, je trouve leur humour trop gras, trop rentre-dedans. On te donne une grande beigne en pleine figure pour te faire ouvrir les yeux sur des trucs choquants ou absurdes. Ça réveille, mais même si les idées derrière touchent à des principes profonds et essentiels (notamment la fameuse laïcité à la française, celle de 1905 hein, la tolérante, pas son reboot du XXIe siècle fondé non plus sur le respect de la liberté de conscience d'autrui, mais sur le recentrage égoïste qui ne veut pas être dérangé par l'expression des convictions religieuses de l'Autre), les envoyer au bazooka à la figure des gens n'est pas forcément la manière la plus efficace de les en imprégner.

Un peu comme quand pour lutter contre la somnolence, on secoue la tête sur l'autoroute avec l'impression que cela nous réveille. Oh, on est réveillé quelques secondes, mais après on retombe.

J'ai la même impression avec Charlie Hebdo. Des baffes pour réveiller, et puis le lendemain on ne s'en souvient pas.

Mais la baffe de ce midi, je ne suis pas prêt de l'oublier.

J'ai l'impression que tout a déjà été dit par des gens qui pensent et écrivent bien mieux que moi, a fortiori à minuit. Des gens qui ont parlé pour moi. Qui sont allés aux divers rassemblements pour moi car je ne pouvais pas m'y rendre.

Mais maintenant que le choc du moment est passé, une fois n'est pas coutume avec Charlie Hebdo, il reste quelque chose. Quelque chose qui, à cette heure-ci, me semble aussi fort que l'image de Rostropovitch jouant près du Mur de Berlin en novembre 89. Comme un écho. En 89, à 17 ans j'ai pleuré en apprenant la chute du Mur. Ce soir, à 42 ans j'ai pleuré en voyant que pour cette liberté si chèrement acquise pour certains il y a un quart de siècle, des gens sortaient encore dans la rue. Ils sont sortis (un peu partout dans le monde apparemment) non pour défendre des caricaturistes dont la plupart n'avaient jamais entendu parler, mais pour proclamer qu'il ne servait à rien d'essayer de bâillonner des journalistes, d'assassiner avec des armes de guerre des gardiens de la paix (pour le coup, j'ai envie de mettre un P majuscule à Paix). Que la liberté, et en particulier la liberté d'expression était un pilier fondamental de la démocratie.

Alors merci. Merci à tous d'avoir montré que la liberté, c'était bien plus que ce mot qu'on a tant l'habitude de lire sur les frontons de nos mairies qu'on ne le remarque plus.

Il est probable que je n'achète pas plus Charlie Hebdo maintenant que je ne l'achetais jusqu'à présent. Mais à chaque fois que je verrai la couverture du journal, à chaque fois que je verrai des couvertures de journaux se répondre et parfois se heurter violemment dans un kiosque, je crois que je penserai à ceux qui ont été assassinés aujourd'hui.

Et sur un plan plus personnel, ils n'ont pas tué en Cabu qu'un caricaturiste. Ils ont aussi tué le petit mec à lunettes et à la coupe de cheveux au bol avec lequel j'ai passé tant de mercredis après-midi gamin...

lundi 8 décembre 2014

Js Comparison Table

Un petit site utile, à garder sous la main, pour rappeler le résultat des opérateurs == et === en JavaScript (souvent une source de maux de tête !) : JS Comparison Table.

vendredi 13 juin 2014

Formats ouverts et pérennité

HTML est un langage fantastique. Il est maintenant à ce point entré dans les mœurs qu'il nous est difficile d'imaginer un système arborescent de fichiers qui n'y recoure pas... et qui du coup soit inutilisable. Je suis pourtant tombé récemment sur un exemple concret qui le met en évidence de manière éclatante.

CD avec une disquette 3 pouces 1/2 et une disquette 5 pouces 1/4

En faisant un grand ménage dans le bureau d'une collègue, j'ai trouvé un CD à vocation pédagogique, produit par Nathan en 1989. À cette époque, HTML n'existait pas, et le CD-ROM lui-même était une grande nouveauté (la norme date du premier semestre 1988), à tel point que le livret d'accompagnement contient quelques phrases qui nous paraissent maintenant quelque peu surréalistes : « Apprendre à exploiter un CD-ROM est une nouvelle démarche. Elle est liée à l'utilisation d'un ordinateur. Celui-ci est le complément indispensable du CD-ROM » (l'emphase est de mon fait).

Le CD-ROM est, après 25 ans, encore lisible, ce qui est en soi admirable. Le contenu semble très alléchant.

Pour accéder à ces trésors, il faut installer un logiciel permettant de naviguer sur le CD, logiciel bien évidemment fourni sur les deux disquettes accompagnant le produit. Un PC avec 640ko de RAM, lecteur de disquette, lecteur de CD-ROM et MS-DOS 3.XX est donc en théorie suffisant. Un disque dur n'est pas nécessaire.

Mais voici la triste conclusion : on a là un objet qui a l'air (très) intéressant, qui par on ne sait quel miracle numérique est encore physiquement consultable... mais dont le contenu est verrouillé parce qu'il est impossible, sur une machine contemporaine (à supposer qu'on en trouve encore avec un lecteur de disquette...) d'installer ces logiciels en raison de problèmes de compatibilité.

On ne peut évidemment pas en tenir rigueur à l'éditeur, Nathan, puisqu'à cette époque HTML n'existait pas. Il leur a donc fallu mettre au point un format par essence propriétaire... mais, hélas, non documenté.

Quand vous choisirez un format de publication pour votre livre électronique ou votre application, bref, votre produit numérique... pensez-y. Des formats ouverts et interopérables existent aujourd'hui, avec les outils pour les exploiter et les utiliser (ePub, n'importe quel navigateur Web, Firefox OS...). N'hésitez pas à y recourir : c'est, au fond, une question de respect de votre client que de ne pas le verrouiller dans une situation où il n'aurait pas le choix des moyens à utiliser pour accéder à votre produit.

mercredi 17 juillet 2013

UXmatters

UXmatters est un journal en ligne, publié sous la forme d'un blog, et traitant d'expérience utilisateur et d'ergonomie au sens large. On y trouve des articles de fond, mais aussi des études de cas, des tests utilisateurs, etc.

mardi 16 juillet 2013

SitePoint

Est-il vraiment nécessaire de présenter SitePoint? Il s'agit d'un site en anglais consacré au développement Web -HTML, CSS, JavaScript... Leurs publications méritent elles aussi le détour.

lundi 15 juillet 2013

Cats Who Code

Cats Who Code est un blog anglophone consacré au développement Web. On y trouve des articles sur JavaScript/jQuery, PHP, CSS, des astuces pour son blog Wordpress... Une lecture à consulter régulièrement.

vendredi 12 juillet 2013

4 Syllables

4 Syllables est un site en anglais à destination des rédacteurs de contenu. Le blog associé est consacré à la stratégie de contenu, à l'utilisabilité et à l'accessibilité. On y trouve d'excellents conseils et synthèses.

jeudi 11 juillet 2013

Education Is My Life

Une fois n'est pas coutume, il y a deux sites du jour aujourd'hui! Vous comprendrez demain pourquoi... suspense suspense...

Comme son nom l'indique, Education Is My Life est un site en anglais, et qui traite d'éducation. Il s'agit d'un blog collectif qui dédie des articles principalement à des expériences pédagogiques dans des établissements primaires et secondaires des États-Unis, et écrit par des enseignants ou anciens enseignants reconvertis à la formation d'enseignants. Bien que parfois relatifs à des problématiques qui ne se posent pas en France, et de plus destinés en priorité au primaire/secondaire, les sujets sont souvent très intéressants, y compris pour le supérieur.

Planet Libre

Le principe d'une « Planet » est simple : il s'agit d'un meta-blog agrégeant les publications en provenance de divers autres blogs. Planet Libre est consacré à l'actualité du Libre en général. Cela inclut certes les logiciels, mais aussi l'art et la culture, les événements... J'y trouve souvent des informations intéressantes ou des idées de logiciels à découvrir.

mercredi 10 juillet 2013

Lifehack - Tips for Life

Lifehack porte bien son nom. Il s'agit d'un blog collectif, au rythme de publication soutenu, et proposant trucs et astuces pour bien « bidouiller » sa vie : comment la vivre au mieux, en accord avec ses principes. On y trouve très souvent matière à réflexion et amélioration...

mardi 9 juillet 2013

Xavier Gorce

Le blog de Xavier Gorce est consacré aux Indégivrables, une chronique également publiée dans Le Monde mettant en scène des pingouins (ou des manchots ?) illustrant l'actualité au second degré. C'est la plupart du temps bien vu et très fin!

jeudi 4 juillet 2013

Seth's Blog

Seth's Blog est le blog de Seth Godin, l'auteur de plusieurs best-sellers sur le marketing (au sens large -y compris au niveau individuel) et le développement personnel. Une lecture utile si l'on souhaite changer de point de vue sur ses orientations et ses choix... pour mieux opter en connaissance de cause.

mercredi 3 juillet 2013

Machinarium

Machinarium est..; comment dire? un jeu? C'est plus qu'un jeu, une expérience. Cette rubrique du blog me permet d'explorer les tréfonds de mes marque-pages non encore classés. Au vu de l'épaisseur des couches géologiques qui se sont accumulées sur celui-ci, il date de quelques années mais il m'a suffi de moins d'une seconde pour l'identifier et me remémorer ce jeu. Vraiment mémorable, vous dis-je...

mardi 2 juillet 2013

Veilles technologiques

Dans le cadre des mes enseignements en licence Multimédia et développement Web à l'UPMC, j'ai maintenu l'exercice de « veille technologique » que j'avais expérimenté l'année dernière.

Même si les apprentis cette année n'ont pas toujours respecté la consigne de coller à l'actualité, globalement cela s'est bien passé. Voici les thèmes qui ont été abordés cette année:

ProgrammableWeb

ProgrammableWeb est un portail consacré aux API: on y trouve certes un catalogue, mais aussi des actualités, des tutoriaux sur la création de mashups...

Une bonne ressource à garder sous la main pour qui souhaite bidouiller le Web!

vendredi 28 juin 2013

MecaMedia

Les ressources Flash de MecaMedia sont des simulations, certes écrites en Flash, certes un peu anciennes à l'échelle du Web puisque les plus récentes datent de 2007, mais qui permettent d'explorer via des simulations numériques de plusieurs montages mécaniques de base... ou plus élaborés. Un gros travail derrière pour réaliser ces simulations très claires.

jeudi 27 juin 2013

Abstruse Goose

Abstruse Goose est une bande dessinée en ligne, proposant régulièrement, un peu à la manière d'xkcd, des planches au ton ironique ou décalé sur la science, les scientifiques, la condition humaine...

- page 1 de 5